accompli


accompli

accompli, ie [ akɔ̃pli ] adj. et n. m.
• fin XIIe; de accomplir
1(Après le nom) Qui est parfait en son genre. consommé, 1. idéal, incomparable, parfait. « Pour être du malheur un modèle accompli » (Racine) . Ma grand-mère était une épouse accomplie.
2Terminé. Les temps sont accomplis, venus. « Vingt années accomplies » (La Bruyère). Loc. (XIXe) LE FAIT ACCOMPLI : ce qui est fait, terminé, sur quoi on ne peut revenir. Il a dû s'incliner, céder devant le fait accompli. Il a été mis devant le fait accompli : on ne l'a pas consulté.
3 N. m. Ling. Aspect du procès, de la forme verbale qui l'exprime, lorsqu'il a atteint sa limite finale. Les temps de l'accompli : les temps composés et surcomposés, en français.

accompli nom masculin Forme verbale exprimant l'aspect et indiquant que l'action est envisagée comme achevée. ● accompli (synonymes) nom masculin Forme verbale exprimant l'aspect et indiquant que l'action est envisagée...
Synonymes :

accompli, ie
adj.
d1./d Qui est parfait en son genre. Une maîtresse de maison accomplie.
d2./d Entièrement achevé. C'est une affaire accomplie.
|| Fait accompli, sur lequel il n'y a plus à revenir. Mettre qqn devant le fait accompli.
d3./d Révolu. Il a dix-huit ans accomplis.
d4./d GRAM Ensemble des formes du verbe qui expriment l'action du point de vue de son achèvement. Syn. perfectif.

⇒ACCOMPLI, IE, part. passé et adj.
I.— Part. passé de accomplir.
II.— Adjectif
A.— [Qualifie un subst. d'action] Réalisé, exécuté complètement :
1. J'ai souvent fait ce rêve d'aller voir Saint-Ouen à moitié démoli, et tout m'a retenu, la famille, l'étude, mille soins, et surtout la vague inquiétude qui fait que l'homme craint son désir accompli. J'ai différé.
V. HUGO, Les Feuilles d'automne, À mes amis, 1831, p. 766.
2. Il était presque certain de l'impunité. Une joie lourde et anxieuse, la joie du crime accompli, l'emplissait.
É. ZOLA, Thérèse Raquin, 1867, p. 72.
3. M. Godeau se trouvait seul devant son foyer sans feu. L'idée de suicide s'était présentée à lui. Il avait suffi qu'il l'admît comme possible. Il avait presque atteint cette extrémité. L'intervalle qui séparait la possibilité du fait et le fait accompli, l'intervalle qui était réservé aux moyens ne comptait pas : M. Godeau s'était tué.
M. JOUHANDEAU, Monsieur Godeau intime, 1926, p. 89.
4. Mme Barrel toussa un peu, d'émotion. Est-ce que M. le sous-préfet croyait que les hommes seraient plus heureux avec le progrès? Elle regardait en parlant l'abbé Petit-Jeannin. L'abbé acquiesça. C'était un homme grand et maigre, avec de l'onction, autour duquel la soutane flottait. Le bonheur était simplement le sentiment du devoir accompli, mais d'une façon générale le point de vue de l'église n'était pas opposé à celui de M. le sous-préfet.
L. ARAGON, Les Beaux quartiers, 1936, p. 28.
Syntagmes usuels : fait accompli, devoir accompli.
B.— Littér., vieilli. [En parlant d'un grand nombre ou d'une longue période de temps] Réalisé dans sa totalité, complet.
Rem. Comparé avec l'adj. complet, accompli est moins statique.
C.— [Qualifie une pers. ou une de ses qualités, facultés ou attitudes, ou ce qui est créé, réalisé par une pers.] Parfait en son genre.
1. [En parlant d'une pers.] :
5. — Il est certain, murmura Rocambole, que le comte Artoff est un homme accompli de tous points, et il faut qu'une femme ait perdu la tête pour ne le point adorer à genoux.
P.-A. PONSON DU TERRAIL, Rocambole, Les Exploits de Rocambole, t. 5, 1859, p. 21.
6. Sous la Régence et Louis XV, Alfred d'Orsay eût été le modèle du Français parfait et accompli. De nos jours, il ne parut à personne, quoiqu'il eût cinquante et deux ans, qu'il fût un homme formé, mais en toute chose et partout le plus aimable et le plus gracieux des enfants gâtés.
A. DE VIGNY, Mémoires inédits, 1863, p. 175.
7. — Voyez-vous, dit Albert en prenant sur le banc la serviette de Berthe, dont il retira un cahier, le mariage est un engagement sérieux : méfiez-vous d'un mariage d'amour. Il est vrai qu'un mariage de raison est bien dangereux. On appelle raison l'opinion des parents, mais sur ce chapitre ils sont plus étourdis et aveugles que les enfants. Moi, par exemple, j'ai l'apparence d'un gendre accompli :jeune homme sérieux, de bonne famille, avec de la fortune. Eh bien! Je serais le pire des maris. Heureusement que je le sais...
J. CHARDONNE, L'Épithalame, 1921, p. 86.
8. Je ne peux dire que Désiré Wasselin devint mon ami : le verbe devenir suppose un développement, un progrès. Or, dès la première minute, Désiré fut un ami total, accompli, l'ami par excellence.
G. DUHAMEL, Chronique des Pasquier, Le Notaire du Havre, 1933, p. 79.
Syntagmes fréq. : a) un héros accompli, un artiste accompli, un praticien accompli, une comédienne accomplie, etc. b) en mauvaise part, un scélérat accompli, un méchant accompli.
2. [En parlant des qualités, des facultés ou des attitudes d'une pers.] :
9. Une de ces Géorgiennes était d'une beauté accomplie : les traits délicats et sensibles, l'œil doux et pensif, la peau d'une blancheur et d'un éclat admirables.
A. DE LAMARTINE, Voyage en Orient, t. 2, 1835, p. 406.
10. Je conçus le mépris le plus absolu pour ces misérables gens qui aiment des femmes plus jeunes ou aussi jeunes qu'eux-mêmes! Je comprenais qu'une fille de dix-huit ans ne pouvait avoir ni une beauté complète, ni une âme absolument éclose, ni un cœur tout ouvert, encore bien moins une intelligence accomplie!
J.-A. DE GOBINEAU, Les Pléiades, 1874, p. 44.
11. Ce qui causait ma surprise reposait, comme j'ai dit, sur la console que surmontait une glace plombée et piquée. Je m'aperçus dans cette glace et je puis dire que j'ai vu une fois en ma vie l'image accomplie de la stupéfaction.
A. FRANCE, Le Crime de Sylvestre Bonnard, 1881, p. 364.
12. Rarahu était une petite créature qui ne ressemblait à aucune autre, bien qu'elle fût un type accompli de cette race maorie qui peuple les archipels polynésiens et passe pour une des plus belles du monde; ...
P. LOTI, Le Mariage de Loti, 1882, p. 8.
13. De pareilles lettres, en une saison nous en avons vu passer des centaines, d'une cruauté de ton plus ou moins accomplie, mais quant au contenu, identiques.
F. AMBRIÈRE, Les Grandes vacances, 1946, p. 96.
Syntagmes fréq. : une beauté accomplie, une cruauté accomplie, une distinction accomplie, une intelligence accomplie, une politesse accomplie.
3. [En parlant de ce qui est créé, réalisé par une pers., des qualités ou caractères d'une chose qui touche une pers.] :
14. Peu de sites m'ont autant frappé, autant alléché dans mes voyages. C'est ce mélange parfait de grâce et de force qui forme la beauté accomplie dans l'harmonie des éléments comme dans l'être animé ou pensant.
A. DE LAMARTINE, Voyage en Orient, t. 1, 1835, p. 50.
15. Encore que maintes pièces de Jammes balancent en perfection même les réussites les plus heureuses de l'art le plus accompli, il est toujours malséant, devant la poésie de Jammes, de parler d'art.
A. GIDE, Journal, 1921, p. 724.
16. ... elle [la 3e symphonie] ne pourra acquérir la forme pure d'une œuvre d'art accomplie, que par une refonte complète.
J.-G. PROD'HOMME, Les Symphonies de Beethoven, 1921, p. 114.
17. Dans la N.R.F. de décembre, la suite d'Elise. C'est d'un art accompli. Il ne me paraît pas que Jouhandeau ait jamais rien écrit de meilleur, ni même d'aussi significatif et d'aussi révélateur.
A. GIDE, Journal, 1931, p. 1094.
P. méton. [et en parlant d'un animal] :
18. Le genre si riche des plongeons, dans ses espèces très-diverses, relie les voiliers aux nageurs : telles, d'une aile accomplie, d'un vol hardi et sûr, font les plus grands voyages : telles, encore revêtues des pennes luisantes du manchot, frétillent et jouent au fond des mers; les nageoires seules leur manquent et la respiration pour être des poissons parfaits; ils alternent, ils sont maîtres de l'un et de l'autre élément.
J. MICHELET, L'Oiseau, 1856, p. 42.
Syntagmes fréq. : type accompli, modèle accompli, image accomplie.
D.— GRAMMAIRE
Aspect de l'accompli. P. oppos. à aspect de l'inaccompli, aspect du procès qui a atteint sa limite finale : il est sorti (présentement) :
19. ... le verbe permet d'indiquer qu'un fait a atteint ou atteindra un certain point de sa durée (...). Tantôt il énonce une action en voie d'accomplissement : L'enfant lisait. Pendant qu'il lira; tantôt une action accomplie : L'enfant a lu sa leçon. Dès qu'il aura appris sa leçon.
Gramm. Lar. 20e 1950, § 325.
Temps de l'accompli. Les temps composés de la conjugaison active et pronominale, les temps surcomposés de la conjugaison passive. Le passé composé, le plus-que-parfait sont des temps de l'accompli.
Accompli / antériorité. L'accompli relève de la notion d'aspect, l'antériorité de la notion de temps. L'antériorité traduit la situation d'un procès dont le lieu est localisé dans l'espace de temps qui précède le repère choisi par le locuteur : il est sorti (hier). Il n'y a pas en français de différence morphologique entre le temps de l'accompli et le temps de l'antériorité.
Accompli / voix résultative (ou passif d'état). Par l'attention portée au procès lui-même, l'aspect de l'accompli se différencie de la voix résultative qui considère exclusivement le résultat du procès : il a trouvé! (accompli), la solution est trouvée (résultatif).
Prononc. :[]. Enq. :/akõpli/.
Étymol. ET HIST. — 1. Fin XIIe-début XIIIe s. « parfait, bien organisé (d'une chose) » (Les Loherains, ms. Berne, f° 43d ds GDF. Compl. :Li os chevauce a force et a estri, Et li carrois k'ert grans et acompli); 2. début XIIIe s. « arrivé à terme (en parlant du temps) » (Aymeri de Narbonne, 35, éd. L. Demaison, Paris, 1887 ds T.-L. : nel diroie en un mois aconpli).
Part. passé adjectivé de accomplir.
STAT. — Fréq. abs. litt. :2 643. Fréq. rel. litt. :XIXe s. : a) 3 453, b) 3 707; XXe s. : a) 4 226, b) 3 765.

accompli, ie [akɔ̃pli] adj. et n. m.
ÉTYM. Fin XIIe; p. p. de accomplir. → Accomplir.
1 Adj. (Après le nom). Qui est parfait en son genre. || Une beauté accomplie, un homme du monde accompli. Achevé, consommé, idéal, impeccable, incomparable, irréprochable, parfait. || Un cavalier accompli. → Prestance, cit. 2.
REM. L'emploi avec un n. de chose (→ cit. 1 et 2) semble archaïque.
1 On connaîtra bien qu'il est malaisé, en ne travaillant que sur les ouvrages d'autrui, de faire des choses fort accomplies.
Descartes, Discours de la méthode, II, 82.
2 J'étais né pour servir d'exemple à ta colère
Pour être du malheur un modèle accompli.
Racine, Andromaque, V, 5.
3 (Elle) voulait faire de sa fille une personne accomplie.
Flaubert, Trois contes, « Un cœur simple ».
2 Adj. Terminé. || Les temps sont accomplis, venus, révolus (→ Accomplir, cit. 5). — ☑ Loc. (XIXe). Le fait accompli : ce qui est fait, terminé, ce sur quoi on ne peut revenir. || Mettre qqn devant le fait accompli. || Il a dû céder devant le fait accompli. || Le spectacle des montagnes (cit. 1) donne… l'idée du fait accompli.
3 N. m. Ling. Aspect du procès, de la forme verbale qui l'exprime, lorsqu'il a atteint sa limite finale. || Les temps de l'accompli, les temps composés et surcomposés, en français (opposé à non-accompli, inaccompli).
CONTR. Imparfait, inachevé, incomplet.
COMP. Inaccompli, non-accompli.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • accompli — accompli, ie (a kon pli, plie) 1°   Part. passé. Effectué, achevé. Voeu accompli. Prophéties accomplies. L oracle est accompli. •   Les ordres le plus sûrement accomplis sont ceux.... Qu en un lieu, qu en un jour un seul fait accompli Tienne… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • accompli — Accompli, [accompl]ie. Part. Il a les significations de son verbe. Sept ans accomplis. Accompli de tout point c est un courtisan accompli. une beauté accomplie. un ouvrage accompli …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Accompli — Aspect accompli/inaccompli Catégories verbales Temps : Temps simples : Présent Imparfait (indicatif/subjoncti …   Wikipédia en Français

  • accompli — [[t]ækɒ̱mpliː[/t]] see fait accompli …   English dictionary

  • accompli — adj. part of the French phrase fait accompli (accomplished feat) …   English contemporary dictionary

  • accompli — see ↑fait accompli …   Useful english dictionary

  • accompli — adj., révolu : akonplyi, à, è (Albanais.001), akonplê, ssa, e (Villards Thônes) || m., akonpli (Saxel.002) ; byê snâ / sounâ, â, é (001 / Arvillard). A1) avoir vingt ans révolus : avai vêêt an akonplyi (001), avai vant an akonpli (002), avai vêêt …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Aspect Accompli/inaccompli — Catégories verbales Temps : Temps simples : Présent Imparfait (indicatif/subjoncti …   Wikipédia en Français

  • Aspect accompli — Aspect accompli/inaccompli Catégories verbales Temps : Temps simples : Présent Imparfait (indicatif/subjoncti …   Wikipédia en Français

  • Aspect accompli/inaccompli — L aspect accompli envisage le procès d une action au delà de son terme. L aspect inaccompli envisage le procès en cours de réalisation[1]. L opposition accompli/inaccompli dépend des auxiliaires être et avoir, et des semi auxiliaires venir de. Il …   Wikipédia en Français